Comment devenir avitailleur ?

Comment devenir avitailleur ?

2 juillet 2020 0 Par Civan Cecen

Si vous avez déjà pris l’avion il y a des fortes chances que vous ayez aperçu sur le tarmac ces agents en gilet jaune qui préparent l’avion avant le décollage à l’image d’une voiture de course par des mécaniciens dans un paddock de formule.

Que fait un avitailleur ?

On les appelle les «avitailleurs» ou «essenciers», ces hommes et femmes engagés par des compagnies pétrolières sont des employés portuaires chargés de fournir l’avion en kérosène à l’aide d’un camion-citerne qui est relié au dépôt de carburant de l’avion par un tuyau. Le métier d’avitailleur est un métier très méticuleux qui exige une parfaite connaissance des combustibles manipulées. Les ravitailleurs doivent maitriser totalement le contrôle de la qualité du kérosène, la pression du carburant lors du ravitaillement et la sécurité des infrastructures sur le tarmac. Il n’y a donc pas de place au hasard dans leur métier. A côté des missions techniques, ils doivent également répondre des tâches administratives telles que la facturation de la prestation aux compagnies aériennes ainsi que la rédaction d’un rapport avec des données relatives à l’état de l’avion qu’ils viennent d’alimenter en carburant.

Qui peut devenir avitailleur ?

Le métier de l’avitailleur est accessible à tous sans exiger quelconque diplôme. Il faut cependant être constamment en forme physique et psychique pour affronter les conditions climatiques qui peuvent parfois rendre le travail difficile sur le tarmac.

Quels prérequis ?

Pour devenir avitailleur, il y a certains prérequis à remplir, à savoir être en possession d’un permis de classe B ou C et E1C (afin de conduire les camions citernes qui sont considérés comme des poids lourds). L’avitailleur doit également avoir l’attestation de transport de matières dangereuses (ADR) afin de pouvoir transporter et manipuler le kérosène.

Quelle formation ?

Il n’y a pas de formation spécifique destinée à former au métier d’avitailleur cependant comme le recrutement se fait directement auprès des compagnies pétrolières, ces derniers forment leurs salariés en interne.