Comment devenir pilote de drone professionnel ?

Comment devenir pilote de drone professionnel ?

6 juillet 2020 0 Par Civan Cecen

Comment devenir pilote de drone professionnel ?

Aujourd’hui un drone n’est plus un mystère pour qui que ce soit. Alors qu’autrefois les drones relevaient exclusivement du domaine militaire, aujourd’hui de nombreux secteurs tels que le transport ou encore l’agriculture investissent dans la maitrise de ces aéronefs dont le pilotage est automatique ou télécommandé.

Que fait un pilote de drone ?

Un pilote de drone professionnel est d’abord quelqu’un de passionné de pilotage et doté d’un excellent sens de l’orientation car le drone est un aéronef dont le pilote aura l’entière responsabilité. La sécurité est donc un sujet primordial au pilotage de drone.  
Le pilote de drone a plusieurs missions et ne se contente pas seulement de diriger l’aéronef. Il doit d’abord bien connaitre et préparer le matériel, à savoir le drone mais aussi la camera intégrée pour la prise de vue. Il doit également être capable de mettre en place un plan de vol et contrôler les conditions météorologiques. De plus, le pilote de drone sera amené à remettre un rapport de son vol au centre de contrôle aérien et s’occuper de la maintenance technique de l’aéronef.

Quels sont les secteurs qui recrutent ?

Les secteurs tels que le BTP, l’agriculture, l’ingénierie, l’audiovisuel ou encore la surveillance sont des secteurs qui recrutent de plus en plus de pilotes de drone. Que l’on se dirige vers l’un ou l’autre de ces secteurs une formation sérieuse est nécessaire pour pouvoir accéder au poste de pilote de drone.

Comment se former au métier du pilote de drone professionnel ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs formations assurées par des centres de formation de la DGAC (Direction générale de l’aviation civile) ou des écoles de pilotages. La formation est composée d’une partie théorique d’ULM et une partie pratique. La partie théorique consiste à répondre à 60 questions et d’obtenir 75 % de réussite minimum.
En ce qui concerne la partie pratique, elle se déroule sur cinq jours pendant lesquels le futur pilote de drone accompagné par un instructeur apprend à utiliser le drone ainsi que la captation des images aériennes réussies. Quant au domaine militaire, la formation de pilotage de drone démarre après avoir signé un contrat d’engagement. Pour le financement d’une telle formation, Il est important de rappeler qu’il existe plusieurs organismes conventionnés qui financent une partie de la certification.

Quid de la règlementation ?

4 situations de vols sont règlementées par la loi :

S1 : Vol en zone non-peuplée, maximum 200 mètres entre le pilote et le drone.
S2
 : Vol en zone non-peuplée, maximum 1 km entre le pilote et le drone.
S3 : Vol en zone peuplée, maximum 100 mètres entre le pilote et le drone.
S4 : Vol en zone peuplée sans limite de distance entre le pilote et le drone.

Depuis 2012,le pilotage de drone professionnel est réglementée par la Direction générale de l’aviation civile qui veille au respect et la sûreté du transport aérien. Compte tenu de la règlementation en vigueur, le pilote de drone civil est obligé de faire part de son activité et de ses aéronefs à la DGAC.
Il doit également remplir un Manuel d’Activités Particulières qui est composé des informations relatives aux activités de l’entreprise, aux procédures de vol et de sécurité ainsi qu’au type de drone utilisé. L’inscription de ce manuel est une condition sine qua non pour l’exploitation de tout aéronef en activités particulières.

Le salaire d’un pilote de drone professionnel

Le salaire d’un pilote de drone dépend des missions qu’il effectue c’est la raison pour laquelle les pilotes de drone ont souvent d’autres activités en parallèle. Cependant, il existe certains corps de métier dans lesquels les pilotes de drone ont des salaires mensuels comme c’est le cas dans l’armée où un pilote de drone débutant gagne 1 632 € net par mois et ce montant augmente avec le temps.

Les conseils d’un professionnel en vidéo…