Comment devenir pilote de l’aéronautique navale ?

Comment devenir pilote de l’aéronautique navale ?

6 mai 2020 0 Par Lucas Charoff

La France compte dans son arsenal militaire, le porte-avion Charles de Gaulle, qui est depuis 2001 le fleuron de la Marine Nationale.

Véritable base militaire flottante, ce bâtiment compte en son sein plus de 1 900 personnes qui contribuent toutes à assurer le bon fonctionnement du navire. Parmi elles, 700 sont affectées au groupe aérien, qui comporte entre autre les pilotes de l’aéronautique navale.

Les missions du pilote

Parmi les principales puissances mondiales, les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni, l’Inde et la France sont les seules à disposer dans leur arsenal de porte-avions nucléaires.

Ces navires sont déployés dans toutes les régions du monde et assurent des missions diverses telles que la dissuasion, la surveillance et l’attaque. Ils servent en quelque sorte, à projeter la puissance d’une nation en garantissant, dans la zone où ils sont déployés, une supériorité navale et aérienne.

C’est au sein de cette composante air/mer que les pilotes de la Marine Nationale évoluent. Leurs missions sont variées et suivent celles du porte-avion, à savoir la dissuasion, la surveillance et l’attaque.

En 2011 par exemple, la projection du porte-avion au large des côtes libyennes a permis aux forces françaises et internationales, d’assurer l’opération Harmattan contre le général Kadhafi, en envoyant ses Rafale bombarder les sites stratégiques dispersés dans toute le pays.

Plus récemment en mer du Nord, les pilotes de la Marine ont assuré des missions de surveillance et d’accompagnement auprès des forces régionales dans leur lutte contre les incursions de navires et avions russes au-dessus de leurs territoires.

Ce sont donc des missions extrêmement polyvalentes et spécifiques qui sont confiées aux pilotes de l’aéronautique navale.

Devenir pilote de la Marine Nationale

La formation que propose la Marine s’adresse à toutes celles et ceux qui sont titulaires d’un baccalauréat, qui ont entre 17 et 26 ans et ont la nationalité française. Vous devrez également avoir suivi votre JAPD (Journée de Défense et de Citoyenneté) et être médicalement apte.

La filière Eopan (Elève Officier Pilote Aéronautique Navale) est la plus fréquemment suivie par les pilotes. Les épreuves de présélection amènent les candidats à passer les épreuves qui consistent à vérifier les capacités du futur pilote à l’Ecole d’initiation au pilotage à Lanvéoc-Poulmic.

Après avoir passé cette étape et suivi un tronc commun, vous pourrez vous spécialiser parmi les filières qui sont proposées entre la chasse (Rafale), la surveillance ou guet aérien (Hawkeye), les multi-moteurs (Falcon 50, Atlantique 2) et les voilures tournantes (Lynx, Panther, Caiman). Chacune de ces affectations est déterminée par les notes qui seront cumulées tout au long de la durée de votre formation initiale.

Pilote mais pas que…

Au total, la durée de la formation s’étale sur 2 ans et demi et permet à celles et ceux qui obtiennent leur diplômes de devenir pilotes mais aussi et avant-tout, marin.

A ce titre, vous pourrez vous reconvertir facilement après votre carrière dans le domaine civil. Devenir pilote de Canadair, d’hélicoptères ou même d’avions de ligne sera tout à fait possible aux vues des capacités techniques que vous aurez acquises tout au long de votre parcours militaire.

Niveau salaire

La Marine Nationale gratifie ses jeunes pilotes de 1 630 € / mois pendant toute la durée de leur formation et de 2 500 € / mois en moyenne après l’obtention de leurs diplômes.

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à regarder la vidéo de Nicolas Tenoux ci-dessous et de vous rendre sur la chaine de la Marine Nationale pour découvrir tous les témoignages des pilotes, mais aussi de tous les marins et officiers évoluants dans la Marine :


Comment devenir PILOTE DE L’AERONAUTIQUE NAVALE ? | Nicolas Tenoux