Comment parler rémunération lors de l’entretien

Comment parler rémunération lors de l’entretien

Un sujet tabou particulièrement en France est bien celui d’argent. Négocier sa rémunération est pourtant une étape importante dans le processus de recrutement, tant pour l’employeur que pour le recruteur.

Le problème est que bien souvent les candidats se présentent aux entretiens sans y avoir vraiment réfléchi. Récemment, je faisais passer des entretiens à un futur collaborateur et quand vint la question sur ses attentes en termes de rémunération, le candidat n’y avait pas réfléchi. Ne pas y réfléchir dessert le candidat qui se montrera hésitant ce qui ne donne pas une image très favorable du candidat peu préparé.

Alors que faire ? Que dire ? Comment ne pas se tromper au risque de passer à côté d’une belle opportunité professionnelle.

Mon conseil est avant tout d’être parfaitement honnête sur la rémunération passée si le recruteur vous pose la question. Cela sera vérifié par la suite, mentir serait une très mauvaise idée.

Le mieux est bien de donner une fourchette. En amont de l’entretien, faites le point sur le poste, vos attentes, vos besoins, ce que cette expérience vous apporterait. Il ne faut pas réfléchir qu’en termes monétaires.

Que préférez vous ? Un salaire élevé au sein d’une entreprise qui ne sait pas reconnaitre ses salariés dans une ambiance austère ou un salaire se situant dans la fourchette basse de vos attentes mais qui saura vous apporter un équilibre vie pro, vie perso, avec un management à l’écoute, des possibilités d’avancement etc.

La rémunération est bien sûr un élément important. Maslow l’a bien rappelé avec la satisfaction de nos besoins de sécurité qui passe par une rémunération stable et rassurante mais une fois nos besoins de base couverts, ne doit-on pas plutôt penser qualité de vie ? Qualité des relations au travail ? Travailler pour une organisation qui partage nos valeurs et a envie de nous valoriser ?

N’ayez pas peur de parler d’argent, n’ayez pas peur de valoriser votre parcours et ce que ‘valez’ mais ne passez pas à côté d’un travail pour une rémunération qui pourrait être évolutive.

Alors discutez, engagez la conversation avec le recruteur et soyez ouvert à un vrai échange pour trouver un équilibre entre vos attentes et le budget de l’entreprise face à vous.

Ecrit par Elodie Destruel, directrice de CSC Consulting et Learn English Online.